top of page

Bar et le char triomphent


Prêt à entendre une histoire extraordinaire? Une de ces histoires que l'on aime présenter dans les films d'action, sur un héros courageux qui vainc tous les méchants ? Le lieutenant Bar Zonshein, 23 ans, originaire de Herzliya, est le commandant d'une unité de chars dans la région de Kissoufim. Le matin où la guerre a éclaté, Bar était en poste dans une petite zone appelée "Ma'arav", à la frontière de Gaza.

"Vers 6h30 du matin, mon commandant me dit qu'il y a une infiltration de terroristes près de Nirim, et il me donne l'ordre de m'y rendre", raconte Bar. Il avance seul dans un char, rencontre un groupe de terroristes et les élimine. Il avance et repère deux autres groupes sur le chemin du kibboutz, et les élimine. "Nous recevons des rapports sur une importante infiltration de terroristes à Kissufim", décrit-il. "Mon char change de direction vers le poste." Il repère une embuscade de deux groupes, ils lui tirent dessus des deux côtés, et il parvient à les neutraliser sans que le char ne soit touché.

Soudain, Bar reçoit un appel de l'un de ses chars sur le terrain. Il est touché par un missile et les soldats à l'intérieur sont blessés par des éclats. Il est sur la barrière de séparation et des terroristes approchent. Bar sort immédiatement et leur dit : "Suis-moi !" En route vers le lieu sécurisé, ils repèrent un autre char en feu et des centaines de terroristes qui tentent de pénétrer en Israël. Ils les en empêchent. Un missile est tiré en direction du char de Bar. Ses panneaux solaires sont touchés et provoquent une fuite. Il doit continuer la mission. Des terroristes tentent de monter sur le char qu'il vient de dégager. Il les abat.

Les moyens de communication du char sont endommagés, à peine audibles. Mais quand Bar entend une localisation, il arrive immédiatement. Il se rend ensuite au Kibbutz Magen et empêche l'infiltration de terroristes. De là, il se dirige vers le Kibbutz Re'im. Lorsque son char cesse de fonctionner, il en sort avec son équipage et cherche un moyen qui le conduira à Ma'arav, où il y a un char opérationnel. Il arrête un véhicule des services de secours et à l'intérieur se trouve une seule place libre. Il dit à son camarade de la prendre et lui-même monte dans la soute de chargement.

Après plusieurs autres incidents, Bar parvient à rejoindre son char, le seul qui fonctionne correctement dans toute la région. "À l'endroit où se tenait le char, nous avons réussi à éviter un massacre", dit-il. Bar, le commandant courageux, a éliminé entre 70 et 90 terroristes en ces deux jours et a démontré un courage rare et une détermination inébranlable pour atteindre son objectif."


Comentários


bottom of page