top of page

Rachel accueille les invités




Rachel Ederi, de la ville d’Ofakim, est l'une des héroïnes d'Israël. Elle a combattu cinq terroristes et les a vaincus, savez-vous comment ? En étant elle-même ! Rachel Ederi, employée de l’épicerie de la base de Tzeelim, où elle vend aux soldats des collations et des jus de fruits, et leur offre une oreille attentive. Depuis 42 ans, elle a l'habitude d'y discuter avec des militaires coriaces.

Tout le monde le sait : même à la maison, elle est l'hôtesse parfaite, accueillant toujours les invités de manière exemplaire.

À Sim’hat Torah, le 7 octobre, une sirène d’alarme retentit dans le ciel. Rachel et son mari David ont quitté leur maison pour se rendre dans l’abri le plus proche de chez eux. Lorsqu'ils sont revenus, ils sont tombés nez-à-nez avec cinq terroristes armés de fusils qui entraient par la fenêtre. Avant même de réaliser ce qu’il se passait, les terroristes ont ordonné au couple de monter à l'étage de leur maison. Rachel et David sont devenus otages aux mains des terroristes. « Nous les libérerons en échange de la libération des terroristes des prisons israéliennes ! » ont crié ces derniers aux policiers, enfin arrivés devant la maison.

Rachel a compris qu'il fallait gagner du temps pour réussir le sauvetage :

« J’ai du diabète, dit-elle aux terroristes, je dois m'injecter de l'insuline ».

L’un d’entre eux l'a escorté à l’étage d’en bas. Elle a fait son injection et a fait semblant de s'évanouir pour rester en bas, mais cela n'a pas fonctionné, le terroriste l'a forcé à rejoindre l’étage. Si elle a dû remonter, elle a tout de même réussi à indiquer à la police combien de terroristes se trouvaient dans la maison.

Pendant des heures, elle a discuté avec ses ravisseurs. Elle remarqua qu'ils devenaient nerveux et pensa qu'après avoir mangé, ils se calmeraient et ne lui feraient pas de mal. Elle s'est occupée d'eux en leur faisant un bon repas, et plus tard leur servit un café et des biscuits. Pendant ce temps, les policiers ont tenté d'éliminer les terroristes : l'un d'eux a été tué et un autre blessé. Rachel soigna la main du blessé et le réconforta : « Mange quelque chose de sucré, repose-toi », elle l’a endormi.

Elle a réussi à créer un lien avec eux, si bien qu’ils ont commencé à se chanter des chansons, eux de Lior Narkis (chanteur israelien) et elle d'Oum Kalthoum. Rachel avait très peur, mais elle savait que le moment du sauvetage viendrait.

A deux heures du matin, la police est entrée dans la maison, a tué les terroristes, sauvant ainsi Rachel et David. Cette opération de sauvetage a été un succès grâce au sang-froid, à la patience, la sagesse et l’hospitalité de Rachel. C’est probablement la raison pour laquelle un pays tout entier l’a adopté comme talisman de guerre.






Comments


bottom of page