top of page

Rose, gardienne du pourtours de Gaza de Jérusalem


«Des générations ont rêvé de venir à Jérusalem, et nous avons l'honneur de la protéger», a déclaré la jeune Rose Levin devant une foule nombreuse lors d'un grand événement de collecte de fonds pour les Forces de Défense Israéliennes (Tsahal) aux États-Unis.

Tout Israélien sait que Jérusalem est une ville spéciale, regorgeant de sites rares et d'une histoire glorieuse. Il est évident pour nous tous que nous devons monter régulièrement au Mur Occidental. Cependant, ce qui nous semble si simple et évident n'a pas toujours été ainsi. De nombreuses générations ont rêvé et ont ressenti une nostalgie pour Jérusalem, priant pour pouvoir la visiter.

Rose a compris cela, et même si elle menait une vie confortable à Atlanta aux États-Unis, elle a quitté ses parents et ses quatre frères et sœurs à l'âge de 18 ans, est montée en Israël et s'est enrôlée dans Tsahal. Elle a appris l'hébreu dans un oulpan, et s'est jointe à la base du kibboutz Saad, situé dans la région entourant Gaza. Ensuite, elle s'est enrôlée comme soldate dans la brigade Lavi rattachée aux Gardes-frontières, et elle était ravie quand elle a été déployée pour servir à Jérusalem et protéger la vieille ville.

Rose était en congé à son domicile à Saad lors de la fête de Simhat Torah. Lorsque la cellule de sécurité d'urgence a été réquisitionnée, elle s'est jointe à eux et a gardé la porte d'entrée du kibboutz pour empêcher les terroristes de pénétrer. «Les terroristes ont contourné le kibboutz en grande partie grâce à la cellule de sécurité qui la gardait", a rapporté Dor Biton, son commandant de brigade. «Rose a beaucoup aidé quand elle est allée aux kibboutzim voisins pour évacuer et assurer la sécurité des ambulances. Le lundi, nous sommes allés la chercher en jeep blindé et l'avons ramenée à la brigade car nous avions besoin d'elle à Jérusalem. Rose a parlé des scènes difficiles qu'elle a vues, mais elles n'ont pas brisé son esprit. Nous avons essayé de lui faciliter la vie et de lui donner du repos opérationnel, mais elle n'a pas renoncé, disant que l'action lui donne plus de motivation pour protéger nos citoyens et notre pays.»

Le dimanche suivant cette difficile fête, Rose a rejoint ses camarades combattants, les gardiens de la vieille ville. Un mois plus tard, alors qu'elle défendait la vieille ville le matin, un terroriste a tiré sur elle et sur un autre soldat qui était avec elle, et quelques heures plus tard, elle succombait à ses blessures.

Il n'y a pas de mots suffisants pour décrire la force extraordinaire qu'a montrée Rose, une soldate qui a eu l'honneur de protéger à la fois la région entourant Gaza et Jérusalem.


Comments


bottom of page